Le 4 septembre 1998, une startup dirigée par Larry Page et Sergey Brin voyait le jour en Californie grâce à une première levée de fond auprès de Andy Bechtolsheim, cofondateur de Sun Microsystems. Google était né.

En 1999, Google lève 25 millions, déménage à Mountain View et traite 3 millions de requêtes par jour.

Début 2000, Google offre une version très épurée de son moteur, une page blanche, un logo et un rectangle de recherche. À l’inverse de Yahoo, Altavista ou Copernic qui affichaient la fonction recherche sous forme d’un répertoire, la simplicité de Google se démarque. Google est aussi offert un 10 langues.

L’an 2000 est également l’avènement de la publicité au clic et de la régie publicitaire Adwords, le fameux CPC. Google n’a pas vraiment inventé le principe de payer pour être positionné en haut des résultats de recherche, c’est une autre compagnie américaine, GOTO qui est devenu par la suite Overture, qui a réellement inventé le principe du CPC sur les moteurs de recherche. D’autres solutions ont également vus le jour en Europe, Espotting en 2003, NetworldMedia au Canada en 2001.

La régie pour site éditeur Adsense verra le jour en 2004 tout comme le service de messagerie Gmail.

2004 marque un autre tournant important de l’histoire de Google, son introduction en bourse le 19 aout, permet à l’entreprise de lever 1,6 milliard puis en 2005 4,2 milliards.

À cette époque l’action Google se transigeait à 49,7$, elle vaut aujourd’hui 1234$, pour 100.000$ investi en 2004, vous auriez aujourd’hui un beau pactole de 2,5 millions$.

En 2005, sous l’impulsion des deux cofondateurs, Google achète pour 50 petits millions de dollars une entreprise du nom d’Android. Ça vous dit certainement quelque chose, non?

Android est aujourd’hui le premier système d’exploitation de téléphonie mobile dans le monde avec plus de 75% de part de marché.

En 2006, c’est le rachat de YouTube pour 1,65 milliard, 2007 c’est au tour de l’éditeur de l’adserver Doubleclick, une  solution d’affichage et de monétisation publicitaires de passer sous le giron de Google moyennant 3,1 milliards de dollars.

Avec Doubleclick, Google qui est déjà numéro de la publicité en ligne spécialisée dans la recherche va devenir numéro un de la publicité display.

Beaucoup d’autres acquisitions suivront jusqu’à ce jour, certaines sources parlent de 30 à 50 rachats par année, toutes n’ont pas l’envergure des YouTube ou Doubleclick, mais elles permettent d’enrichir le portefeuille et les compétences de Google.

En fait, Google a tout réussi ou presque …

Les réseaux sociaux et la messagerie instantanée restent le talon d’Achille de ce géant. Après avoir lancé Orkut et Google + force est de constaté que la mayonnaise n’a pas prise.

Google a même vu ses offres d’achat repoussées par Instagram et Whatsapp au profit de Facebook, pire encore Snapchat a refusé 40 milliards pour rejoindre la famille de Big G.

Bon anniversaire, messieurs ! Nos hommages.

Quelques chiffres sur cette impressionnante réussite :

  • 130 milliards de pages indexées en 2016, soit 100 milliards de plus quand 2013.
  • 1 milliard d’utilisateurs pour le service Google Maps.
  • 67% du marché des navigateurs avec chrome, dans la même période de 2009 à 2018, Explorer est passé de 65% à 7%.
  • 24 millions d’utilisateurs de Google Pay, Apple en compte 86 millions.
  • 100 milliards de requêtes générées par mois.
  • 4 millions d’entreprises utilisent la suite Gsuite.
  • 2 milliards d’utilisateurs actifs par mois sur YouTube.
  • 86.000 employés dans le monde.
  • 112 milliards de chiffre d’affaires pour un bénéfice de 13 milliards en 2016.

Nous analysons les performances de votre site, vitesse taux de rebond, attrition des visiteurs, rapport de positionnement dans les SERP de Google, rapport et recommandations pour améliorer la situation à partir de 495$ en fonction de la taille de votre site.

Vous désirez un audit pour votre site Web ?

Inscrivez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous